6 critères à prendre en compte dans le choix des couleurs !

6 critères à prendre en compte dans le choix des couleurs !

Chaque pièce est unique, et le choix des couleurs répond à des critères objectifs comme subjectifs. Il n’existe aucune loi universelle en matière de décoration : chaque projet est unique, chaque client est différent. Les associations à partir du cercle chromatique sont de précieux éléments pouvant vous aider dans vos recherches. Notons aussi que la couleur dispose d’une symbolique, qui exerce une influence psychologique sur chaque être humain, de façon consciente ou inconsciente. Toutefois, ces éléments ne sont pas suffisants pour créer l’ambiance colorée d’une pièce. Dans cet article, vous allez découvrir 6 critères importants, à prendre en compte dans le choix de vos couleurs !

Critère 1 : Vos goûts propres

Pour commencer, je vous recommande de distinguer les couleurs qui ont des connotations négatives pour vous, et de les éliminer d’office de votre gamme colorée. N’hésitez pas à vous rendre en magasins, consultez les nuanciers à disposition, testez les couleurs avec des échantillons (etc.).

Pour mieux vous projeter, peignez des feuilles A4 ou A3 avec les couleurs sélectionnées, et positionnez-les sur vos murs (visionnez à plusieurs moments de la journée). 

Questionnez-vous ensuite sur l’effet recherché : envie de douceur ? de clarté ? de caractère ? (etc.).

Enfin, laissez-vous guider par votre instinct et suivez vos envies. On a tous et toutes des couleurs qui nous animent plus que d’autres, il est donc important de les utiliser dans son intérieur pour se sentir bien chez soi. 

Critère 2 : L'orientation de votre pièce

Selon son orientation, une pièce est plus ou moins lumineuse, sachant que la qualité de la lumière varie également au fil de la journée. Cette lumière, modifie alors le ressentie des couleurs. Vous pouvez parvenir à atténuer les sensations produites, par le choix de couleurs appropriées.

Au Nord : le manque de soleil peut être compensé par des couleurs chaudes (jaune, rouge, orange, rose)

Au Sud : l’excès de soleil peut être tempéré par des couleurs froides (bleu, vert, violet)

À l’Ouest : la lumière chaude en fin de journée peut être adoucie par des couleurs froides

À l’Est : le manque de soleil en fin de journée peut être compensé par des teintes chaudes.

Toutefois, selon l’effet souhaité, vous pouvez choisir d’amplifier les tonalités de la lumière comme par exemple en privilégiant des couleurs chaudes au Sud.

Critère 3 : La destination de votre pièce

Selon la fonction que l’on attribue à une pièce, certaines couleurs sont plus propices que d’autres, ce qui peut vous aider grandement dans vos choix. Ainsi, en divisant le cercle chromatique en deux, on distingue une catégorisation des couleurs avec de part et d’autre : les couleurs chaudes (jaune, orange, rouge, rose), les couleurs froides (vert, bleu, violet). En décoration, ce type de catégorisation joue sur les sensations que nous renvoient les couleurs. 

Les couleurs chaudes évoquent les couleurs du feu et du soleil. Elles créent ainsi une ambiance plutôt stimulante, chaleureuse et conviviale. Elles invitent alors à la communication, au partage et à l’action.

À l’inverse, les couleurs froides créent une ambiance plutôt calme et reposante, et invitent au repos, à la détente et à la concentration.

C’est en raison de ces connotations, que l’on conseillera les couleurs chaudes plutôt dans les pièces de vie (cuisine, salon, séjour), et les couleurs froides plutôt dans les autres pièces (salles d’eau, chambres, bureau).

 

Critère 4 : Le rapport de votre pièce avec les autres

Dans le choix des couleurs, ne négligez pas la communication visuelle entre les pièces. Vous pouvez apporter une sensation de liaison en conservant une unité colorée, ou créer une rupture volontaire d’harmonie entre deux pièces pour souligner leur différenciation.

Ainsi, dans une pièce de vie comprenant cuisine, salle à manger, salon, vous pourriez opter pour une même gamme colorée (plusieurs nuances d’une même couleur : bleu nuit, bleu pastel, bleu turquoise) afin d’assurer la fluidité entre les différentes pièces. Ce choix permet d’amplifier visuellement l’espace.

Ou au contraire, dans ce type d’espace ouvert, vous pourriez faire le choix de distinguer visuellement chaque fonction dans la pièce par une couleur différente  (du vert pour différencier l’espace bureau, du rose pour valoriser le salon, du jaune pour souligner la salle à manger). Bien évidemment, tenez compte de leur harmonie globale et leurs affinités.

Pour éviter de tomber dans une ambiance trop « kitsch », travaillez sur la valeur (claire ou foncée) et la saturation (pigmentation) de vos couleurs, et mixez-les pour apporter davantage de contraste et adoucir l’ensemble.

Critère 5 : Les proportions de votre pièce

La couleur vous permet de modifier visuellement les volumes d’un espace. De cette façon, vous pouvez facilement mettre en avant les qualités d’une pièce ou atténuer ses défauts.

Les couleurs chaudes et profondes donnent l’illusion de rapprochement des murs.

Les couleurs froides et claires donnent l’illusion d’éloignement des murs.

Ainsi, si votre pièce dispose de peu de m², vous pourriez opter pour des couleurs froides et claires, afin d’agrandir visuellement l’espace.

À l’inverse, si votre pièce est grande, ou qu’elle bénéficie d’une belle hauteur sous plafond, vous pourriez opter pour des couleurs chaudes et profondes. Ces dernières, créeront une ambiance plus cocooning par la sensation de proximité des murs.

Critère 6 : L'aménagement de votre pièce

Mobilier, accessoires, matériaux font partie de l’harmonie colorée. Plusieurs choix s’offrent à vous selon l’effet recherché.

Choix d’intégration : ils font totalement partie de la palette couleurs

Exemple : murs, meubles et accessoires dans les tons de vert.

Choix de ponctuation : ils créent une tache qui souligne la gamme colorée

Exemple : meubles et accessoires jaunes avec des murs bleus et rouge

Choix de discrétion : ils sont neutres et se dissocient du volume coloré

Exemple : meubles et accessoires blancs avec des murs rouge et jaune.

Choix de mise en avant : ils sont mis en valeur dans un volume neutre.

Exemple : meubles et accessoires bleus avec des murs blancs

Vous tiendrez également compte des matériaux employés, de leur texture et de la manière dont ils renvoient ou absorbe la lumière.

Pour apporter plus de lumière à un intérieur, privilégiez les effets laqués (mobilier) et satinés (peintures). Au contraire, pour tempérer un surplus de lumière, intéressez-vous aux effets mats (mobilier et peintures).

Maintenant, vous disposez de toutes les informations nécessaires pour pouvoir choisir vos couleurs en toute quiétude. Pour vous faciliter la tâche, je vous conseille de faire un tableau, et d’analyser votre pièce critère par critère. 

Une fois ce travail réalisé, faites un bilan de ce qui ressort de votre analyse, puis reportez-vous aux conseils donnés dans cet article. 

Rappelez-vous, la couleur est là pour apporter de la joie et de la bonne humeur dans nos vies !

On l’a choisie donc avant tout, en fonction de ses goûts propres et des vibrations positives qu’elle nous apporte.

Ensuite, tout est question d’équilibre et de juste dose. La couleur se maîtrise, il ne faut pas en abuser, au risque de tomber dans une ambiance « kitsch » pas facile à vivre.

N’hésitez pas à me donner votre avis sur cet article en commentaire ! Je serai ravie de savoir si il a pu vous aider ou vous inspirer. 

 

Retrouvez toutes mes inspirations déco sur mon comtpe Pinterest ! 

https://www.pinterest.fr/laruchedecoration/

Laisser un commentaire